• Coffres arrière toit zénith Peugeot Partner

     

    Réparation des charnières de coffre sur toit Zénith

     

     

     

     

     

    Commencer par dévisser les deux vis à côté des charnières dans les deux coffres.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour plus d'aisance je dévisse aussi les deux autres vis au fond de chaque coffre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour retirer l'axe de la charnière, pousser celui-ci par dessous à l'aide d'un outil fin. Une fois soulevé tirer sur l'axe pour le retirer.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà le résultat d'une conception bien plus que légère si ce n'est pour dire bâclée, les charnières en plastique ne résistent pas longtemps.

    Coup de chance, il y a une partie métallique qui va me permettre de réparer et consolider le système.

     

     

     

     

     

     

     

    Après avoir surfé 5 min sur le web je décide de m'inspirer de la solution proposée par PYC44240 visible ici  www.forum-auto.com

    J'ai donc adapté en fonction de ce que j'avais sous la main, et je vous montre la solution que j'ai mis en oeuvre.

     

     

     

     

     

    Je vais avoir besoin de faire une petite brasure, comme vous pouvez le voir je n'ai pas un super chalumeau mais ce sera suffisant. Il est doté tout de même d'un bec spécialement conçu pour les soudures. Ensuite des baguettes de brasure à l'argent et du décapant.

    J'ai trouvé dans un recoin un fer plat d'un ancien système de suspension à accrocher sur une porte.

    Il est parfaitement de la même largeur que les charnières et je n'aurais qu'à le couper en 4 longueurs de  9 cm chacune.

     

     

     

     

     

    Je dois décaper la peinture grise du fer plat et gratter aussi la partie métallique de la charnière avant de faire ma soudure.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le but ici étant de souder la partie métallique de la charnière sur le fer plat comme sur la photo.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà ma première pièce de soudée mais avant de réassembler la partie plastique il faut la tailler un peu, normale maintenant c'est le fer qui donnera sa rigidité.

    On peut voir sur la photo la différence avant et après avoir taillé la pièce en plastique.

     

     

     

     

     

     

     

    Cela s'ajuste parfaitement. Il est utile de conserver cette partie plastique car elle nous donnera le bon emplacement pour l'assemblage sur la porte et surtout elle est nécessaire au montage final car elle évitera le jeu latéral de la porte une fois remontée. 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Encore un peu de découpe cette fois ci sur l'autre partie de la porte. Là je n'ai entaillé qu'une moitié pour bien vous le faire voir.  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quelques coups de pince plus tard...

    J'épouse au mieux la forme de la charnière avant de procéder à la fixation de mon renfort.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vu la magnificence de cette conception, je vais devoir renforcer la partie coté porte avant d'y fixer mon renfort métallique. Je ne veux pas que la charnière lâche à cet endroit car fragilisée par ma vis de fixation.

     

     

     

     

     

     

     

    Je vais combler une partie avec du sinto puis une colle à deux composants pour finir de coller le renfort lors de la pose finale. Pour une meilleure prise je raie le plastique et je perce un trou afin que le sinto passe des deux cotés.

    J'en profiterai pour y coller en même temps des écrous à visser métalliques qui recevront les vis de fixation. Le temps du collage j'utiliserai une vis provisoire pour éviter que la colle ne rentre dans l'écrou.

    Ces écrous étant utilisés pour l'assemblage de meubles en bois, vous les trouverez dans le rayon menuiserie ou travail du bois.

     

     

     

     

     

    Après séchage limer les bourrelets de colle. On peut voir le remplissage des deux coté et les écrous scellés.

    Positionner le renfort, repérer le trou pour la vis, déposer le renfort et percer le .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sinto est bien sec je passe au collage.

    J'encolle au niveau de la cassure, sur le sinto au centre et sur le petit retour du renfort.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je positionne les deux renforts et fini avec la vis qui tiendra le tout bien assemblé.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon là encore il faut modifier le passage de la charnière sur la capucine. Problème de largeur des renforts métalliques qui sont finalement un tout petit peu trop large. Perso je l'ai fait avec une lime électrique, 5 min pour les 4 passages mais je vais devoir faire un bon nettoyage.

      

     

     

     

     

     

     

    Voilà les charnières sont totalement libres et elles ne touchent pas le toit une fois la capucine remise en place.

    Il me reste encore à voir pour les ressorts... et la deuxième porte !

     

     

     

     

     

     

     

     

    La deuxième porte est finie, un petit coup de peinture sur les pattes métallique et je remonte le tout.

    Pour remettre les ressorts j'ai tordu la partie de droite et je l'ai coupé. Cliquer sur la photo pour l'agrandir et la voir plus nettement.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout est remonter et fonctionne très bien.

    Je retrouve avec plaisir mes deux portes de coffre, qui je l'espère au vu de la réparation, ne quitteront plus la voiture.

     

     

     

     

    News : six mois plus tard... nous venons de passer 2 mois de canicule, je n'imagine pas la chaleur dans la voiture, et malgré tout mes petites charnières tiennent toujours :D

     

    Voir comment rendre une jeunesse aux portes coulissantes.

    Voir le sujet sur le câble d'embrayage.

    Voir la modification pour allumer les antibrouillards.

    Voir le changement d'un joint d'injecteur.

    Retour à l'accueil

    « Câble d’embrayage Peugeot CitroënQuand rien ne va... c'est la loi des séries »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    6
    Vendredi 13 Mars 2015 à 09:32

    Ďakujem za komentár.

    Internet nemá žiadne hranice a používa sa pre každého.

    Dobrý deň, na slovenských priateľov.

     

    Merci pour le commentaire.
    Internet est sans frontière et sert à tout le monde.
    Bonjour aux amis slovaques.

    5
    Vendredi 13 Mars 2015 à 08:16

    Ďakujem a gratulujem

    4
    Lundi 2 Mars 2015 à 18:39

    Bravo à vous cool

    Serte cela demande un peu de temps mais le résultat est au rendez-vous.

    En effet je vais préciser dans l'article que ces écrous à visser se trouve dans le rayon travail du bois.

    Je vous laisse apprécier le retour de vos portes comme au premier jour :)

    3
    Eric
    Lundi 2 Mars 2015 à 18:06

    Bonjour me voila de retour,mes portes sont réparées en suivant la méthode Peritus les difficultés rencontrées :plier le fer plat aux 2 première charnières car il était très rigide un peu aciéré ,pour les deuxièmes j'ai fait rougir le fer et laisser refroidir c'est beaucoup mieux !  

    Impossible  de trouver les écrous a mettre dans la résine,après avoir tenté des bouts de chevilles moly j'ai mis des vis Parker de 3x20 pas plus si non ça ressort!!!

    Un coup de peinture et votre méthode reste la plus propre et durable que je conseille a tous le bricolo un peu patient

    BRAVO     

    2
    Dimanche 22 Février 2015 à 13:22

    Merci beaucoup pour votre commentaire

    Je suis content d'inspirer à mon tour pour la réparation de ces portes de coffres :)

    Bonne réparation :)

    1
    Eric
    Samedi 21 Février 2015 à 19:15

    Merci et bravo pour ce travail solidaire 


    je vais pouvoir m'entreprendre mes portes de Berlingo se sont les même hélas!


    encore bravo !


     


     


     


     


     


     


     


     


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :