• Fuite d'huile au niveau du cache culasse sur 206 1.9D

     

    Grosse fuite d'huile au niveau du cache culasse.

     

    Encore une fuite d'huile, importante car l'on constate systématiquement une petite tache sous la voiture à chaque arrêt.

    Cette intervention sur le moteur DW8 ne semble pas poser de problème particulier. On verra en détail lors du démontage. L'arbre à cames étant maintenu par des paliers, on doit pouvoir retirer les deux caches culasse sans trop de problème.

    Pour trouver les joints nécessaires, un petit détour chez le constructeur pour glaner des infos. Un coup d'œil en détail sur le véhicule peut aider. Persuader qu'il y avait un joint inférieur en caoutchouc (identique sur un ancien moteur) j'ai été très surpris de trouver un plan de joint fait à la pâte à joint.

     

       

           

    Donc retour du joint caoutchouc au magasin pour échange contre de la pâte à joint. Deuxième point négatif, l'utilisation d'un joint en pâte oblige le repositionnement à la verticale du cache culbuteur. Je vais devoir démonter plus de pièces donc intervention plus longue que prévue. Dernier point négatif, le temps de séchage du joint immobilisera le véhicule plus longtemps.


    La ça se complique un peu :

    • première chose mettre des chiffons autour de l'arbre à came pour éviter toute chute de saleté dans le bloc et couvrez le tant que vous ne travaillez pas dessus
    • démontage du tube métallique d'alimentation en gaz d'échappement sur la vanne EGR
    • démontage du cache distribution supérieur car une patte de fixation empêche le repositionnement du cache culasse

     

     

    En option, démontage de la pipe d'admission pour un nettoyage de la crasse générée par l'EGR.

    Pour facilité le travail j'ai aussi enlevé le vase d'expansion du liquide de refroidissement. Un truc de plus à enlever mais à la finale cela m'a fait gagner beaucoup de temps.

    Astuce pour la pipe d'admission : pour enlever la vis BTR du centre en bas, écarter le collecteur d'échappement sans l'ôter faites de même pour sortir la pipe d'admission. Prévoyez des joints d'admission neufs, ou faites comme moi, en recollant les anciens joints dégraissés (même cassé en plusieurs morceaux) avec un peu de pâte à joint, celle que l'on va utiliser pour le cache culasse.

     

     

     

    Nettoyage du plan de joint :

    • ôter tout résidu de joint sans faire de rayures
    • dégraisser le plan de joint
    • enlever les chiffons de protection en s'assurant de ne rien faire tomber à l'intérieur

     

     

     


     

     

     

    Faire de même pour le plan de joint du cache culasse.

    Dégraissage à l'essence, soufflette puis séchage au chiffon propre.

    Dégraisser à l'acétone le plan de joint avant l'application du mastic.

     

     


      

    Joint mastic spécial pour environnement en contact avec de l'huile et supportant une haute température.

    Il y en à d'autres...

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

    Appliquer une quantité suffisante le plus uniformément possible. Le plus facile étant de le faire sur le cache culasse.

     

     

     

     

     

    Remonter le cache en ajustant au mieux sa position avant de l'appliquer. Remettre les trois vis en serrant à la main, vérifier que le joint sorte sur tout le tour du plan de joint.

    Ensuite deux possibilité :

    • laisser sécher puis serrer les vis
    • serrer les vis de suite

    Après une bonne heure, voyant que le joint n'était pas sec j'ai serré les vis et continuer le remontage.

    Le temps de séchage est assez long pour ce produit donc le remontage de la voiture sera terminé avant que le joint ne soit sec à cœur. Par sécurité comptez 12h de séchage avant démarrage du moteur, pour moi ça tombe bien elle aura toute la nuit pour sécher tranquillement.


     

     

    Je profite donc du temps de séchage pour nettoyer la pipe d'admission :

    • curetage au tournevis
    • nettoyage au pinceau et à l'essence
    • soufflette

    Deux bons millimètre de crasse en moins soit en gros un demi centimètre de diamètre en plus pour l'arrivée d'air.

     

     

     


     

     

    Vanne EGR nettoyée à moitié, vous pouvez voir l'épaisseur de résidu de gaz d'échappement mélangé à de l'huile.

    • curetage en douceur (piston mobile)
    • nettoyage à la brosse à dent et à l'essence
    • soufflette

     

     

     

    Plus difficile, le nettoyage du diffuseur d'air (partie en composite entre l'EGR et la pipe d'admission).

    De part sa forme il est impossible d'accéder dans tous les recoins.

    L'idéal serait un goupillon pour le nettoyage des biberons ou des bouteilles mais n'en ayant pas j'ai utilisé une tige métallique. Une forme arrondie permet le curetage des longs tubes.

    Après avoir retiré le maximum, remplissez le d'essence, secouez pendant 2mn, videz, recommencez une deuxième fois. Laissez sécher ou passez le à la soufflette. Lorsqu'il est sec tapoter dessus, une tonne de résidu va ressortir, re-rincez une dernière fois à l'essence et soufflette.

     

     

    J'ai été un peu trop vite sur le remontage et j'en ai oublier les photos. Faut dire que la nuit était tombé et avec l'éclairage du garage ça n'aurait pas donner grand chose.

     

    Photos du joint prise le lendemain matin après un déplacement de 30Km.

    J'ai eu comme la sensation que le moteur "respirait".

     

     

     

     

     

    Pas de fuite visible pour le moment, je ferais une vérification après une semaine d'utilisation pour voir si cela à été efficace et détecter éventuellement une autre fuite ailleurs maintenant que le moteur est tout propre.

     

    Après 10 jours d'utilisation le moteur est toujours propre, il n'y a plus de fuite d'huile cool

     

     

    Le plus surprenant c'est le résultat du nettoyage de l'arrivée d'air... le moteur respire la santé !!! et quelle reprise... je n'aurais pas cru ça possible avec ce 1.9D

    Un peu crasseux à faire mais ça vaut vraiment le coup yes

     

     Retour à l'accueil

    « Fuite au niveau d'un injecteur sur Partner 1.6 HdiPanne de lave linge »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 19:02

    Bonjour Arnaud

    sur ce type de vanne la conception est relativement simple, le nettoyage est à la portée de tout le monde en prenant son temps et de ne pas y aller au pied de biche.

    Au pire si la vanne ne fonctionne plus, cela revient au même à ce que beaucoup d'utilisateur font, à savoir déconnecter la vanne EGR pour ne plus être emmerder. Cela ne pose aucun problème sur cette génération de moteur.

    1
    Mercredi 16 Septembre 2015 à 03:22

    Cependant, ne risquezvous pas d'abîmer la vanne EGR lors du nettoyage?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :