• Panne de lave linge

     

    Tambour qui tourne pas rond...

     

    Ouverture de la bête avec suspicion d'un roulement de tambour fatigué car un petit jeu est détectable au tambour.

    Mauvaise surprise, après avoir retiré la courroie et fait tourner le tambour à la main, aucun bruit suspect. Le tambour tourne librement et revient tout seul à sa position d'équilibre... bizarre bizarre.

    Le problème est plus profond et nécessite une inspection en règle du tambour et de son axe. Démontage de la face avant complète,  du couvercle de tambour avec joint et dépose de la poulie AR.

    Ok le problème vient de la croix (ou croisillon) du tambour, l'une des branches est cassée.

    Panne de lave linge

    La pièce de rechange, tambour inox plus croix = 120€, pour une machine de récupe qui à quand même 6 ans de fonctionnement à peu près cela ne vaut pas le coup. Impossible non plus de trouver seulement la croix en pièce détachée.

    1. soit je la démonte entièrement pour pièces de rechanges (on ne sait jamais...)
    2. soit je tente une réparation à la Peritus

    Aller c'est parti pour une tentative de réparation, le temps quelle durera ce sera toujours ça de gagné.

     

     

     

     

    Voici donc la fracture arf

    Ce croisillon est en fonte d'aluminium et d'une épaisseur "très fine". On comprend pourquoi ça fini par cassé.

    Bref la fonte d'alu c'est ... quasi impossible à souder, en tout cas pour moi.

     

     

     

      

    Donc je m'oriente sur la fabrication de renforts latéraux.

    Pour les réaliser j'ai trouvé un piquet de clôture. Parfait pour la rigidité avec sa forme en équerre et facile à souder. Du moins c'est ce que je croyais jusqu'à ce que je ne soude les renforts.

    Donc je prépare trois morceaux de 23cm sur lesquels je retire 3cm sur une face au centre pour pouvoir cintrer l'équerre au niveau de l'axe.

    J'essais au maximum d'usiner les pièces à l'identique pour ne pas déséquilibrer la croix.

    Je termine en soudant un morceau plat (découpé sur le piquet) qui permet non seulement de rigidifier le tout mais aussi de transmettre les efforts entre les branches.


     

    Le dessous est soit brut de fonderie et dans ce cas la pièce n'est pas très bien fabriquée soit bien attaqué par la corrosion.

    Dans le doute j'ai tout peint.

    Faut vraiment que je me perfectionne pour la soudure à l'arc. J'ai encore du mal à trouver le bon réglage en fonction de la baguette et de l'épaisseur du métal.

     

     

     

      

     

     

    Dans ce type de réparation, il faut bien vérifier qu'il sera possible de remonter les pièces et que les renforts ne gêneront pas.

    Vérification à faire tout au long de la réparation bien sur.

     

     

     

     

     

    Bon le croisillon est réparer, passage au karcher de toute la machine !!

    C'est impressionnant la crasse, ça brille à l'intérieur du tambour mais... seulement là.

    Avant j'ai enlevé le moteur, la pompe (pour nettoyage), écarté le faisceau électrique et protégé les derniers éléments.

    Ce nettoyage n'est franchement pas du luxe surtout pour la pompe de vidange.

    Bien re-graisser l'axe du tambour et le rotor de la pompe avant remontage.

    Voilà une machine à laver qui fonctionne presque parfaitement car le tambour est légèrement vrillé mais cela ne gêne pas vraiment au fonctionnement.

     

     

      

     

     

     

     

     

    Retour à l'accueil

    « Fuite d'huile au niveau du cache culasse sur 206 1.9DLave vaisselle Ariston LSE 733 »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    Vendredi 28 Avril 2017 à 09:02

    Bonjour Pierrick

    ça a bien tenu, plusieurs lavages fait avec, mais attention le tambour inox est fragile.

    Lors du remontage de la croix, j'ai du forcer à cause des empreintes coniques des vis de fixation, et j'ai déformé l'ouverture du tambour. J'ai pu le redresser et arrivé à un résultat très correcte.

    Une fois remontée, il restait un petit décalage qui ne se remarquait même pas en fonctionnement. Puis lors de l'essorage, ça commencé à sentir le caoutchouc. Je n'ai pas bien réussi à reformer le tambour et j'ai provoqué une ovalisation de l'ouverture si bien que le tambour frottait contre le joint. Trop difficile à corrigé je m'en suis servi en machine secondaire pour le linge d'atelier.

    Depuis j'ai récupéré une autre machine, avec un tambour correcte mais des problèmes électriques.

    Ce lave linge est en pièce détaché non pas à cause de la croix mais de mon erreur lors du remontage.

    1
    Pierrick
    Mercredi 26 Avril 2017 à 22:32

    Bonjour,

    J'ai fait à peu près la même chose que vous, et je me demandais quelle longévité je pouvais en espérer.

    Pouvez-vous nous dire combien de temps ça a tenu et si ça a correctement fonctionné ?

    Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :