• Problème de train arrière sur 206

     

    Une conception dépassée, mais toujours utilisée par PSA

    Mise à jour le 15/10/2016

     

    En empruntant la 206 pour une petite course j'ai eu la désagréable surprise de sentir le train arrière fuyant dès la moindre irrégularité de la route avec des bruits de claquement comme si le train tapait sur le châssis.

    Une plaque d'égout, un raccord de goudron même une petite ondulation se fait ressentir par l'arrière de la voiture qui "se décale de gauche à droite". Drôle d'impression d'avoir l'arrière train qui se dandine.

    Première chose à faire, mettre la voiture sur une surface bien plane et non pentue pour vérifier visuellement si les deux roues arrières sont bien droites et ne forment pas une sorte de triangle avec la route comme ceci /__\ ce qui est signe d'usure des axes de bras de suspension. Maladie des 206 et autres modèles utilisant le même pont.

    Ensuite mettre l'arrière de la voiture sur cales et vérifier l'état des roulements de roue en tournant celle-ci, il ne doit pas y avoir de bruit (frottement). Puis en tenant fermement la roue vérifier s'il n'y a pas de jeu au roulement du bras de suspension.

    Ôter les roues vérifier la présence ou non de coulures de rouilles au niveau des joints d'étanchéité sur les axes de bras de suspension (en rouge). Dans ce cas les joints ne sont plus étanches l'eau est entrée et les roulements à aiguilles ont rouillés (compliqué à changer préférez le remplacement du pont complet)

    Problème de train arrière sur 206

    Je termine la vérification en démontant un amortisseur et vérifie qu'il n'y a pas de jeu dans l'axe du bras de roue. 

    Jusqu'à présent je n'ai aucun signe d'usure des roulements de roues et de pont. 

    Le problème est pourtant bien visible, le silentbloc d'un amortisseur s'est déplacé. Je soupçonne que les silentblocs du pont arrière doivent être fatigués. Ce qui à pour conséquence ce mouvement du train arrière.

    Je le remet en place mais je ne suis pas convaincu, il est bien fatigué et je vais le garder sous surveillance.

     

    Je regarde les quatre silentblocs du pont arrière, rien de visible en l'état.

    Coté de l'amortisseur qui à le problème, je dévisse alors le boulon d'un silentbloc (un seul à la fois) de maintient et constate que la partie interne bouge trop facilement.

    Le deuxième est identique, donc ils sont bons pour être changés.

      

    Ceci n'est pas une réparation. Je vous montre ici ce que l'on peut faire pour corriger un problème du train arrière sur une 206 en attendant la vraie réparation ultérieure.

     

    Je ne peux pas entreprendre de suite le changement de ces silentblocs pour cause de météo (trop froid) et besoin du véhicule. Je vais commander les pièces et dans quelques semaines la météo sera plus clémente sous nos latitudes. Je vais donc tenter quelque chose qui m'a traversé l'esprit : limiter le jeu de l'axe.

    Voici donc le produit miracle qui me rend de multiple service dans divers domaines d'applications.

    Le mastic colle.

    Celui-ci est de couleur noir mais on en trouve du gris, marron, blanc, crème (ou sable) ... un pour toutes les utilisations :D

     

    Ne voulant pas avoir à gratter trop lorsque je changerai les silentblocs je vais protéger les rondelles des boulons de fixation par du scotch. 

    Le mastic sera collé au scotch et pas à la rondelle.

     

    Ensuite j'injecte le mastic le plus profondément dans les creux de la partie en caoutchouc et comble au maximum. Attention de ne pas mettre du mastic dans l'axe.

     

    Je remonte le boulon et sa rondelle.

     

    Je fini en mettant du mastic dans l'espace restant.

    Je le fais sur les quatre silentblocs, plus ou moins facilement, et je laisse sécher 48h.

    De pars mon expérience avec ce produit, pour des collages massif (grosse épaisseur) au bout de 24 il est sec au touché en surface, mais encore mou au cœur. Surtout avec les faibles températures actuelles (début mars).

    48h plus tard...

    Je reprends la 206 et pars faire un test sur les portions de route ou le problème se faisait sentir le plus : c'est le jour et la nuit. La voiture ne se dandine plus du tout et les bruits ont disparus.

    Donc le problème est bien identifié : les silentblocs sont HS.

    Je me répète, ce n'est pas une réparation mais une astuce pour pouvoir utiliser la voiture en attendant la vraie réparation. De plus le mastic colle, même s'il à des propriétés de flexibilité, n'est pas aussi résistant que le caoutchouc des silentblocs et risque de se détériorer rapidement.

    C'est la première fois que je tente ça, le test est concluant mais pour combien de temps ? 

    L'avenir nous le dira.

    -------------------------------------------------------------------------------------

    Voici la suite...

    Ce colmatage aura tenu 1 mois puis à commencer à se détériorer, ce qui a provoqué le retour des symptômes.

    Prix des silentblocs = 50€

    N'ayant que peu de temps libre (travail oblige) j'ai dû me résoudre à faire appel au garagiste pour le montage. Vu le démontage nécessaire, je fais monter des amortisseurs et des kits de tambours neufs. Je fournis donc toutes les pièces au garagiste.

    Coût de la main d'oeuvre = 220€

    Résultat...

    La tenu de route est nettement meilleure mais il subsiste néanmoins encore un léger dandinement du train arrière. Quand au bruit de claquement il est toujours là.

    Je suis déçu, la pose des silentblocs neufs ne donne pas le résultat que j'espérai. En tout cas nettement moins bien que le silicone injecté dans les anciens silentblocs.

    Je vais devoir regarder d'un peu plus près ce qui ce passe la dessous

    -------------------------------------------------------------------------------------

    Suite et fin...

    Alors trois mois après l'intervention le problème est vraiment revenu avec encore plus de bruit et une tenue de route dégradée. Un jeu important est apparue dans les roues, diagnostique = pont arrière HS

    L'usure des bras de suspension a été très rapide. Entre le moment ou les symptômes sont apparus et l'usure du pont visible il ne s'est passé que 6 mois, avec une utilisation réduite de la 206. Donc si ces symptômes apparaissent il n'est pas dit que l'usure du pont soit détectable autrement que le bruit et la tenue de route.

    La 206 est vendue et le nouveau propriétaire se charge de changer le pont, un véhicule de moins à entretenir.

     

    Retour à l'accueil

    « Depannage électroniqueTV LCD en panne de rétroéclairage »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :