• Réparation d'un pare-chocs sur 306

     

    Réparation du pare-chocs à la fibre de verre et résine.

     

    Le démontage est un peu laborieux car il faut enlever les passages de roues et pour ce faire enlever les roues donc mettre la voiture sur cales pour être tranquille. Je ne vais démonter que la partie plastique du pare-chocs donc un peu différent de la doc technique.

     

     

     

     

    Après avoir enlever les passages de roues, il faut démonter les points de fixation qui se trouvent dessous.

    Débrancher les antibrouillards si le véhicule en est équipé.

     

     

     

     

     

     

    Ici, coté avant droit, vu par l'arrière du pare-chocs.

    Démonter les deux écrous et faire de même du coté gauche. Tirer le pare-chocs vers l'avant, il doit venir facilement

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà le pare-chocs démonté, la calendre en plastique noir ne tenant plus suite au choc à été enlevée sans problème. Dans le cas contraire, la fixation de celle-ci est réalisée par la fonte de pattes en plastiques rendant le démontage pénible. j'y reviendrai lors du remontage.

     

     

     

     

       

     

     

    Début de la préparation

    • poncer le pare-chocs grossièrement (gros grains)
    • percer des trous autour de la cassure
    • agrandir l'épaisseur de la cassure en enlevant un bon millimètre afin d'y faire pénétrer la résine
    • finir le ponçage jusqu'à mettre le plastique à nu autour de la cassure en dépassant d'au moins 5 centimètres (pour le collage de la fibre à la résine)

     

     

       

     

     

    Procéder en plusieurs étapes pour le collage. La fibre de verre non tissée donne un meilleur résultat pour les pièces courbes comme le pare-chocs.

    • 1 couche de fibre de verre coté intérieur (mettre du scotch sur l'extérieur pour maintenir la résine lors de l'application) laisser sécher
    • 1 couche de fibre de verre coté extérieur en veillant bien à ne laisser aucune bulle d'air
    • finir de renforcer en appliquant 1 à 2 couche de fibre de verre coté intérieur
    • coté extérieur, poncer les plus grosses imperfections de la fibre et appliquer une à deux couches de sinto-fer ou sinto-marine pour un rendu lisse après ponçage au grain fin

     

     

    Finir le ponçage du pare-chocs entier au grain fin, appliquer une sous-couche ou un primaire spéciale plastique avant la peinture ! c'est primordial sur du plastique si l'on veut que cela tienne. 

     

     

     Viens l'étape du remontage. Pour la partie inférieur de la calendre il est plus facile de percer deux petits trous et d'y passer un fil d'acier inoxydable, comme une agrafe, puis de le torsader afin de le maintenir en place et bien serrer.

    J'ai récupéré le fil d'acier dans une gaine électrique, c'est lui qui permet de tirer les câbles dans la gaine.

    Répéter l'opération sur toutes les pattes accessibles.

     

     

     

     

    Pour la partie supérieur du pare-chocs, n'ayant pas trop la place pour y percer les trous, j'utilise la même méthode qu'à l'origine : le collage par fonte du plastique. J'ai fais au mieux avec le plastique qu'il restait, en chauffant légèrement un tournevis plat qui m'a servis à écraser et fondre les pattes afin de les souder.

    Ci-dessous un exemple de collage (pas terrible mais ça tient très bien, et en plus ça ne se voit pas)

         

     

     

     

    Je termine par remonter le pare-chocs et je remplace les fixations inférieur casées par des renforts fait maison.

     

     

     

     

     

     

    Retour à l'accueil 

    « Frelon asiatiquePorte poupée ventral »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :