• Tweak JBL ES25C

     

    Tweak JBL ES25C

     

    J’avais prévu de remplacer une centrale « maison » un peu trop volumineuse...

    à base de Focal 16.5cm du monde automobile (très honorable) construite pour profiter de l’ampli en attendant la configuration finale. Après avoir vu plusieurs modèle intéressant, je suis tombé sur une occasion de l'une d'entre elle à très bon prix.

    Sélectionnée pour ce double tweeter, promettant de bons aigus avec une bonne mise en avant des voix, cette JBL ES25C manque cruellement de médiums. Le son est grave les médiums sont comme mis sous cloche et les aigus ne s’accordent pas avec le bas du spectre. Pour une voix centrale de home cinéma, ne pas restituer les médiums, c'est un peu gênant.

    J’ai alors vérifié que la ES25C n’était pas défectueuse, tous les HP fonctionnent correctement.

    Autre possibilité de ce rendu approximatif, le mariage de mon ampli Yamaha avec cette centrale JBL. Voici un résumé des couples avec un ampli Yamaha trouvé sur le site de GuyRenault.net qui me laisse perplexe. L’année 2002 et le modèle RXV 1200 sont difficilement positionnable dans la chronologie des modèles du constructeur. Il en va de même pour mon RX-V683 qui serait des années 2017-2018 selon ce que j’ai réussi à trouver sur le net.

     Avant 2002 - avant le RXV 1200 (sec)  Depuis 2002 - depuis le RXV 1200 (neutre-sec)
    BC ACOUSTIQUE (Nil-Niger)

    BOSTON

    B/W (602, S3, CM)

    ELIPSON

    ELTAX

    JAMO

    KEF (Cresta 2, Cresta C, IQ30, IQ10)

     

     

     

     

     

     

     

    BC ACOUSTIQUE (Nil-Niger)

    BOSTON

    B/W (602, S3, 683, 684, CM9)

    CABASSE

    ELIPSON

    ELTAX

    INFINITY (Alpha)

    JAMO

    JBL

    JM LAB (Cobalt 816-Electra 926) * selon goûts *

    JEAN-MARIE REYNAUD

    KEF (Cresta 2, Cresta C, IQ30, IQ10)

    KLIPSCH

    TANNOY

    WHARFEDALE

    Je veux bien que cette JBL ES25C ne se marie pas spécialement bien avec un ampli Yamaha mais avoir un résultat aussi décevant remet en cause mon choix de me porter sur des colonnes JBL ES80 pour la suite. De toute manière cette centrale pourra me servir de support pour y adapter une autre solution de HP si je n'arrive pas à un bon résultat.

    J’entreprends alors quelques recherches sur le net et je trouve la vidéo de « i Technology Reviews » expliquant une petite modification simple permettant d’augmenter les aigus. J'ai pris contact avec l'auteur pour lui soumettre ma réflexion et les modifications que j'ai apporté, il n'a pas daigné me répondre et a supprimer mon post sur sa vidéo... dommage, un deuxième avis aurait été le bien venu... sans réponse ni explication je vous laisse à votre propre opinion d'un tel personnage.

    Je tente le coup et me voilà parti à démonter la centrale pour shunter les deux résistances comme dans la description de la vidéo.

    Shunts sur les deux résistances

    Le résultat n’est pas ce que j’escomptais. Le gain en aigus est plutôt léger et le son reste globalement grave avec toujours un manque de médium.

    Je regarde le schéma, toutes les valeurs des composants correspondent, il y a un passe-bas pour grave-médium un passe-haut pour le tweeter HF et un autre passe-haut pour le tweeter Ultra HF.

    Le détail des caractéristiques des fréquences de coupures me choque.

    •  3000 Hz, 24dB/octave
    • 12000 Hz, 18dB/octave

    Donc nous devrions avoir un filtre du 4e ordre entre le bas-médium et le tweeter puis un filtre du 3e ordre pour le Ultra HF. Je ne vois que 3 filtres du 2e ordre à 12 dB/octave avec 2 résistances de « charge » sur les 2 tweeters. Selon les tableaux de calculs, avec les valeurs des composants on trouve les fréquences suivantes :

    • le passe-bas LF coupe à ±1800 Hz
    • le passe-haut HF coupe à ±4800 Hz
    • le passe-haut UHF coupe à ±16400 Hz

    On est bien loin du descriptif constructeur.

    Si vous avez suivit le tweak des Celestion F1 et F2 vous aurez remarqué de suite le trou important entre 1800 et 3800 Hz ce qui ampute une partie des médiums "chaleureux" par la pente du filtre et la majeure partie des hauts médiums. Pas étonnant que les médiums soient étouffés, alors revisitons ce filtre pour corriger ça.

    Je vais faire simple en ne corrigeant que le passe-bas pour que les 2 woofers de 13cm délivrent mieux les médiums. Je vais donc procéder comme suit :

    • avec une FC de 4500 Hz ce qui me donne une self de 0,4 mH et un condensateur de 3 uF

    • équilibrer l’impédance finale de la centrale, n'ayant pas de résistance de 10W mais que des 5W j'utilise un montage de 2 x 6Ω en // pour avoir 3Ω en 10W

    • supprimer les 2 shunts sur les 2 résistances et placer un inter en // sur la résistance du tweeter pour pouvoir basculer soit avec la résistance soit en direct sans avoir à tout re-démonter car accessible sur la platine arrière (je laisse le UHF sans modification avec sa résistance)

       

    Le résultat est bien meilleur et je suis sûr qu’il est possible de l’améliorer. On distingue mieux le gain d'aigus grâce à l'interrupteur, c'est pas énorme mais ça permet d'ajuster l'écoute selon la source. Je vais déjà en profiter ainsi , tester dans le salon avec le home cinéma pour mieux me faire une idée.

    Dernier point sur cette JBL ES25C, les pieds inclinables.

    Pendant le tweak, je me suis aperçu que la diffusion des aigus étaient meilleure lorsque j'inclinais légèrement la façade vers le haut par rapport à sa position normale.

    Lorsque l'on regarde le système, on s'aperçoit que la façade est quasi verticale lorsque les pieds sont rentrés. Si vous dévissez les pieds, cela aura pour effet d'incliner la façade vers le bas. J'en arrive à penser que cette conception de pied est conçu pour le positionnement de la centrale au dessus de l'écran ou en hauteur. 

    Personnellement ma centrale se trouve sous l'écran qui est fixé au mur. Lorsque je suis dans le canapé la centrale se trouve donc légèrement plus basse par rapport à mes oreilles, il faudrait donc pouvoir incliner la centrale vers le haut et non vers le bas.

    J'ai donc inversé les pieds en perçant des trous décalés de manière à pouvoir choisir le sens de fixation selon la position de la centrale. Cette inclinaison semble beaucoup plus adaptée à mon installation et ne correspondra pas forcément à votre configuration.

    Finalement j'ai supprimé les pieds, l'inclinaison reste convenable pour l'écoute. Ce gain de hauteur m'a permis de l'intégré dans la partie centrale du meuble pour l'esthétique.

    -------------------------------------------------

    Rendu sonore de cette modification après de longues heures d'écoutes...

    Tout d'abord j'ai été obligé de modifier les réglages sur mon ampli afin d'accorder la centrale avec les deux frontales. Augmentation du niveau d'amplification de la centrale car, étant moins puissante, les colonnes avaient tendance à prendre le dessus ce qui n'est pas du tout approprié pour le cinéma.

    Une fois ce réglage ajusté, je retrouve une centrale qui restitue correctement les voies et je peux enfin me rendre compte de sa qualité.

    Le manque de puissance à pu être comblé par un petit réglage de l'ampli, le spectre audio est devenu plus fidèle grâce à la modification du filtre et la bonne diffusion du son est améliorée par l'inclinaison de la façade orientant les haut-parleurs vers le haut .

    Même si le rendu est meilleur ainsi, cette centrale reste néanmoins un modèle peu puissante qui devra s'accorder avec des frontales de même gamme. Ma centrale "maison" avait finalement un bien meilleur rendu. Serte le caisson plus volumineux avec les 2 hp Focal de 16.5cm (2 voies) plus puissants, et ce caisson JBL plus petit avec ces 2 hp de ± 11cm sont difficilement comparable tellement les deux sont éloignés de pars de leur conception mais avec quelques réglages pour accorder son matériel tel un instrument de musique, on arrive à un résultat plus que correcte.

    J'aime bien l'esthétique de cette série de JBL ES, alors si je réussi à trouver des colonnes JBL ES80  (pour les caissons afin d'harmoniser l’esthétique), il n'est pas dit que je remplacerais les 2 bas-médium de la centrale par une autre paire de HP d'une puissance plus adéquate.

    Cette aventure dans le tweak des filtres audio m'aura fait entrevoir une autre possibilité dans la conception de mon home cinéma. La fabrication des enceintes n'est pas un problème à mon niveau, c'est le coût exorbitant de la "finition" qui me freine. Le placage dans une essence de bois classique pour les 2 colonnes représente un coût entre 100 et 200€. Autant dire qu'à ce prix là on a pas le droit à l'erreur ! A cela vient se rajouter le prix des accessoires tels que les pieds, borniers, basse reflex, accessoires pour les façades... le coût final avec les hp et les filtres devient prohibitif. Comme quoi il faut bien réfléchir et déterminer son budget.

    La recherche d'une solution qui me convienne en utilisation HC ou audio m'a amené dans la conception de mes enceintes. Mon installation provisoire fonctionne bien et le rendu semble prometteur même si je dois encore travailler sur le filtre, j'attends pour finaliser l'esthétique.

     

     

    « Switch audio amplifiéBarres de son »
    Partager via GmailGoogle Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :